Progrès vers mes objectifs de développement durable

Actualités de de l'Intelligence Artificielle - Machine Learning - Objets connectés

Progrès vers mes objectifs de développement durable


En septembre 2021, j’ai décidé qu’afin de suivre, de communiquer et de me tenir responsable de mon impact, je devrais établir un ensemble d’objectifs de durabilité publiquement communicables.

Étant donné que mon site Web utilise les ODD des Nations Unies comme cadre pour discuter de la durabilité et de l’impact positif, les utiliser pour rendre compte de mes impacts était un choix évident. J’ai ensuite choisi de travailler avec une startup scandinave, SDG Monitor, dont la mission est plutôt proprement « d’aider les entreprises et les organisations à mesurer et communiquer leur performance en matière de développement durable et à montrer son impact ».

Les objectifs que je me suis fixés étaient pour la plupart arbitraires, mais ressemblaient à un étirement dans la bonne direction. J’ai fixé mes délais à mars 2022, soit environ « deux quarts », ce qui me semblait réalisable mais aussi tout un défi.

je dis plus, car l’un d’entre eux était directement lié au carbone émis par mon site web. Plus de détails à ce sujet peuvent être trouvés dans l’article connexe ci-dessous.

Article associé:
Mesurer et communiquer la durabilité.

Intégrer l’Impact en tant que Business as Usual

Je me suis alors attelé à intégrer des micro-impacts automatisés issus de mes processus métier. J’ai lié mon système de calendrier avec le fait de donner de l’eau fraîche aux familles au Vietnam, les impacts éducatifs déclenchés par les participants à une conférence sur l’éducation pour le bien à laquelle j’ai présenté ainsi que de nombreux autres points de déclenchement, notamment la facturation, les newsletters, les médias sociaux et les objectifs du site Web.

Un sous-produit de cela est que je suis maintenant devenu assez expert dans l’automatisation des impacts positifs dans les entreprises et que d’autres entreprises m’ont demandé de les aider à faire de même. En savoir plus à ce sujet, ici.

Manquer la cible en mars

Même avec tout cela, à la fin du mois de février, avec mon échéance imminente dans à peu près un mois, mars semblait être critique pour la réalisation de mon objectif. Bien que mes progrès allaient tous dans la bonne direction, il semblait peu probable que j’atteigne mes objectifs d’ici la fin du mois de mars.

L’objectif qui était le plus près d’être atteint était de parrainer l’arboriculture pour compenser l’empreinte carbone de mon site Web. C’était le plus proche, mais toujours seulement à 83% de l’objectif.

Heureusement, le mois de mars a été assez occupé dans toutes les bonnes directions et grâce à plusieurs succès commerciaux, de nombreuses réunions et allocutions, mes impacts automatisés ont contribué à réduire l’écart.

Mais cela ne suffisait toujours pas… et c’est là que la responsabilité de ces tableaux de bord publics a pris tout son sens. Je ne pouvais tout simplement pas m’en remettre au hasard ou risquer de rater les objectifs, alors au cours des deux derniers jours, j’ai fait appel à mes partenaires pour m’aider à combler les lacunes dans ma progression et à atteindre mes objectifs actuels.

Offres spéciales de mes partenaires :
Découvrez les offres spéciales et les réductions de SDG Monitor et d’autres partenaires qui m’aident à atteindre mes objectifs.

Sur les cinq objectifs que j’ai fixés pour les ODD 4, 6, 7 et 13, quatre d’entre eux ont maintenant été atteints, dont un progresse tout au long de l’année.

Celui qui n’a pas encore été atteint concerne la consommation d’énergie de mon bureau. Pour être juste envers moi-même, il s’agit d’une moyenne mobile sur l’année, alors peut-être que le délai aurait dû être d’un an, pas de six mois.

Les images ci-dessous montrent la progression et la réalisation de mon objectif.

Et après?

Alors que j’ai choisi de faire rapport sur seulement quatre objectifs, mes impacts automatisés ont contribué beaucoup plus largement que cela.

Le défi a été de corréler mes activités et les impacts d’une manière que je puisse prendre en compte dans les tableaux de bord SDG Monitor. Je m’attends à ce que cela devienne plus facile cette année, car de nombreux partenaires sur lesquels je compte fourniront des API (interfaces de programmation) que je pourrai utiliser pour tenir compte correctement des impacts.

Au cours des premiers jours d’avril, je me fixerai de nouveaux objectifs pour le reste de 2022 et je les publierai via SDG Monitor – restez à l’écoute !